Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 69254-prcf-bandeau-1,bWF4LTY1NXgw

 

 

Faisant suite à une série de partielles qui vont toutes dans le même sens (écroulement du PS, montée de l’UMP, explosion du FN, stagnation ou recul du PCF, très forte abstention), l’élection de Villeneuve-sur-Lot confirme – hélas ! – toutes les analyses politiques portées par le PRCF depuis plus d’un an.

La « tenaille politique » mise en place pour broyer la France, paralyser le monde du travail et casser la perspective politique, fonctionne à plein rendement.

D’un côté, imitant l’exemple suicidaire des « socialistes » Papandréou et Zapatero, Hollande préfère prendre le risque de se carboniser politiquement plutôt que de résister aux revendications humiliantes et destructrices du MEDEF, de l’UE et de Berlin. Le « peuple de gauche » ne supporte plus, non seulement les « socialistes » à la Cahuzac ou à la Strauss-Khan – dont les liens avec la méprisable oligarchie mondiale sont scandaleusement affichés – mais cette fausse gauche qui cache derrière un verbiage sociétal sa politique de destruction de la nation républicaine, de guerre impérialiste tous azimuts, et d’arasement doucereux des acquis sociaux de la Libération.

De l’autre, c’est l’UM’Pen, en gestation sur le terrain de l’homophobie, de la xénophobie et de la haine du travailleur musulman (mais pas des émirs du Qatar…), et non pas le Front de gauche, qui fait figure d’alternative concrète. Il est lamentable à ce sujet que, au mépris des chrétiens de gauche respectueux de la laïcité, la haute hiérarchie catholique se prête grossièrement à l’entreprise en cours de fédération de toute l’ultra-réaction.

Quant au Front de Gauche, il est empêtré dans une terrible contradiction. D’un côté, il se déchaîne contre les conséquences délétères de la « construction » européenne. D’un autre côté, tenu par son affiliation au Parti de la Gauche Européenne et par la socialo-dépendance électoraliste du PCF-PGE à l’égard du PS (prochaines municipales…), il continue de mentir au peuple en prétendant qu’une réorientation progressiste de l’euro – cette arme de destruction des souverainetés et des acquis populaires – et de l’UE, cette prison des peuples en marche vers l’ « Union transatlantique » – est possible. Le malheur pour lui, c’est qu’après les récentes SOMMATIONS de Barroso et Cie contre la France (la feuille de route de la contre-réforme des retraites est désormais fixée ouvertement et dans le détail par Bruxelles, et dans quels termes humiliants pour notre pays !), la classe ouvrière et le peuple ne croient plus un seul mot de ce conte de fées. Si bien que le FN, profitant à la fois du climat réactionnaire et du rejet combien LÉGITIME de l’UE, profite à fond de la situation pour « vendre » au pays son alternative mortelle et pseudo-patriotique.

Plus que jamais il y a donc urgence à faire vivre et à rendre visible, sans compromis aucun ni avec l’extrême droite xénophobe et liberticide, ni avec les leaders faillis de la gauche « euro-constructive » (qui se comporte en réalité en force d’appoint du PS) un FRONT POUR LA RÉSISTANCE ANTIFASCISTE, POPULAIRE, PATRIOTIQUE et PROGRESSISTE (FRAPP !) qui, autour du monde du travail, agira pour la renaissance dans les conditions actuelles des principes du Conseil National de la Résistance, lesquels sont directement antinomiques de l’appartenance de la France à l’euro, à l’UE et à l’OTAN.

C’est dans cet esprit que le PRCF appelle passionnément tous les vrais communistes à s’unir dans une campagne nationale permanente pour la sortie de la France de l’UE par la porte à gauche. Là est la vraie condition pour que renaisse dans notre pays la lutte effective pour le socialisme.

C’est dans cet esprit que le PRCF invite les progressistes à signer massivement l’Appel du 18 juin 2013 pour un nouveau conseil national de la résistance, pour une sortie de l’UE par la voie progressiste.

C’est dans cet esprit que le PRCF invite les syndicalistes combatifs à refuser la mascarade de la « conférence sociale » (sic), à préparer le « tous ensemble et en même temps » contre le plan Ayrault contre les retraites, à avoir le courage de clamer que la monnaie unique et le remboursement de la dette ne valent en aucun cas la destruction de tous les acquis sociaux et démocratiques construits par notre peuple depuis la Révolution française, le Front populaire, la Libération et mai 68.

PLUS QUE JAMAIS, RÉSISTANCE POPULAIRE ET RENAISSANCE COMMUNISTE !  

POUR UN FRONT POPULAIRE ET PATRIOTIQUE, IL Y A URGENCE

 

Tag(s) : #LUTTE DES CLASSES ET RENAISSANCE COMMUNISTE

Partager cet article

Repost 0