Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Par Félix Crovisier

1352311676-niemeyer-pizarra

 

C'est avec une immense tristesse que nous apprenons la disparition de l'architecte communiste brésilien Oscar Niemeyer. Nous adressons nos sincères condoléances, à sa famille bien sûr, mais aussi à toute la nation brésilienne.



Alors que le mouvement mondial de l'architecture s'orientait sur la voie du modernisme au sortir de la seconde guerre mondiale (mouvement principalement initié par Le Corbusier), Oscar Niemeyer a apporté une vision progressiste à l'architecture nouvelle, en la mettant au service d'une nation tout juste indépendante, le Brésil.



C'est ainsi qu'il a travaillé à l'architecture révolutionnaire de Brasilia, la nouvelle capitale du Brésil, à la chute de la dictature militaire pro-américaine. Ce chef d'œuvre mondialement reconnu, fut un élément important de l'émancipation de la nation brésilienne et servit exemple à toutes les nations se réclamant du progrès.



Avec l'arrivée au pouvoir de la dictature militaire au Brésil, Oscar Niemeyer part en France où il fut le concepteur de plusieurs édifices, tels que le siège du Parti communiste français, place du Colonel Fabien à Paris (1965-1980), le siège du journal L'Humanité à Saint-Denis (1989), ou encore la Bourse du travail à Bobigny.



Son engagement politique s'est poursuivi tout au long de sa vie, c'est un exemple pour tout ceux qui luttent, notamment par leur travail, qui s'est éteint. 
Mais son combat ne disparaît pas avec lui, il nous revient de saisir le flambeau du progrès, de l'audace, de la justice, en un mot du communisme. 
Les bâtiments de Niemeyer demeurent et illustrent la voie vers le progrès, vers le communisme.
 

Hasta la vistoria siempre !

Niemeyer.png

 

Site d'Oscar NIEMEYER : http://www.niemeyer.org.br
Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Oscar_Niemeyer
Source, site du PRCF 62    
 http://prcf62.blogspot.fr/2012/12/disparition-de-oscar-niemeyer-immense.html#more

*************************************************************************************************************************************

 

Oscar Niemeyer: une légende communiste pour l'histoire


Rio de Janeiro, 06 Décembre 2012.

Comité Central du Parti Communiste Brésilien (PCB)

 

oscar_niemeyer_41535611.jpg


Le monde des arts et du travail a perdu une légende, l'architecte communiste Oscar Niemeyer. Une très grande figure qui a marqué le XX siècle par son art et sa science, mais aussi par ses idées, pour lesquelles il luttait avec conviction.

L'architecte communiste, avec sa patte personnelle, a fait entrer le Brésil dans la modernité du monde. Son œuvre a marqué l’architecture en Europe, en Afrique, en Asie, au Liban et en Amérique. Son génie s'est diffusé sur tout le territoire brésilien par des œuvres qui reflètent les courbes, la lumière et la douceur de la liberté matérialisées dans des édifices bâtis par les travailleurs, pour lesquels il s'est battu toute sa vie. En imaginant Brasilia, Niemeyer affirmait qu'il ne suffisait pas de créer une ville, il fallait changer le système qui éloignait les travailleurs de son œuvre. 

Mais l'homme, le militant communiste, était à la hauteur de son œuvre. Il est entré au Parti en 1945, a lutté contre la répression de la dictature militaire, et a été poussé à l'exil en France. Il a lutté là-bas dans le Parti des fusillés, de ceux qui ont résisté héroïquement au nazisme, le Parti communiste français historique, construisant le siège du PCF.

Il a toujours pris le parti du progrès de l'humanité. Il a soutenu la révolution bolchévique et l'Etat ouvrier en URSS, il a toujours été au côté de Cuba socialiste, et lorsque la révolution démocratique et socialiste a vaincu l'oppression en Algérie, c'est là que le militant communiste brésilien a construit des universités et édifices dans les intérêts des travailleurs.

Niemeyer a été au côté des géants du XXème siècle : il a été l'ami de communistes, Fidel Castro, Pablo Neruda, Luis Carlos Prestes, Jorge Amado, Jean-Paul Sartre et José Saramago. Il a soutenu toutes les luttes des travailleurs de son temps, militant toujours solidaire, à l'attitude digne, n'ayant nul cesse de lutter pour le socialisme.

Quand notre Parti a été attaqué par les liquidateurs, au IX ème congrès de 1991, il était présent en plénière, dans le public de l'Université d’État de Rio de Janeiro pour nous dire : « Tant qu'il y aura misère et oppression, être communiste restera notre parti-pris ».

Après la rupture avec les liquidateurs, qui ont tourné le dos à l'histoire, en 1992, Oscar Niemeyer a été élu président d'honneur du PCB.

Sa lutte, son histoire, son engagement pour le marxisme et le socialisme, tout comme son art et sa science ont laissé une trace indélébile dans la mémoire de notre temps.

Le camarade Oscar Niemeyer répond présent !


280px-Siege_pcf_place_coloniel_fabien.jpg  images-18.jpeg  280px-Palacio_Alvorada_commons.jpg

Paris, Siège du PCF, place du Colonel Fabien  -  Brasilia, cathédrale et Palacio Alvarado


Tag(s) : #INTERNATIONAL

Partager cet article

Repost 0