Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Banque Chypre
Les banques chypriotes spéculent, comme toutes les banques du monde. La situation de l’île en fait une plaque tournante, entre autres financière (cela depuis l'occupation anglaise), et ces banques, tout en blanchissant l'argent sale venant d'Europe, de Russie, ont fini par connaitre d'énormes difficultés menaçant l'existence même du système bancaire du pays.

C'est là que l'UE intervient pour "sauver"..... Chypre ? Non! Pour sauver les banqueset bien entendu, la damnée monnaie unique qui était censée apporter au continent la prospérité ! 
Fallait-il le faire? Oui évidemment. Et comment? En nationalisant les banques, en sanctionnant les spéculateurs, en saisissant les avoirs des grandes fortunes bâties par cette spéculation.

Que fait l'UE ? Elle renfloue les banquiers voleurs et spéculateurs avec une contre-partie incroyable: faire contribuer à ce "sauvetage" tous les citoyens ayant un compte en banque avec une taxe de 7 à 9% des avoirs sur chaque compte! Cela s'appelle du vol pur et simpleavec l’aide des banquiers, érigés en racketeurs-adjoints. Et bien entendu ce sont les classes populaires et moyennes qui vont payer le prix fort. Nos défenseurs de la propriété privée « inviolable et sacrée » et nos dénonciateurs du racket de l'Etat savent composer avec leurs principes....selon leurs intérêts.

Le parti communiste Akel avait rejeté les contreparties exigées par Bruxelles en contrepartie de "l'aide" lorsqu'il était au pouvoir, jusqu'à l'élection du candidat de droite, M. Anastasiades en février. Il réclame aujourd'hui un référendum pour sortir le pays de l'Eurocomme le PRCF le demande pour sa part depuis sa fondation en 2004.

Toujours est-il que l'UE montre son vrai visage. Celui d'un outil au service des exploiteurs et des voleurs. Certains prêchent une UE "sociale" et prétendent que l'Euro est "notre" monnaie....les Chypriotes, après les Grecs, les Italiens, les Espagnols, les Portugais, les Irlandais.....apprécieront.
Sortir de l'UE et de l'Euro pour sortir du capitalisme, devient chaque jour un impératif absolu pour tout véritable progressiste.


Commission internationale du PRCF -  18 mars 2013  

 

Tag(s) : #INTERNATIONAL

Partager cet article

Repost 0