Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

« Une autre lecture de la sécurité sociale et de la fonction publique » par Bernard FRIOT

Bernard FRIOT est connu pour ses réflexions au sujet du salaire, des conquêtes du CNR (sécurité sociale et fonction publique notamment). Dans une conférence filmée par "Les Films de l’An 2", il livre une réflexion intéressante autour de la question de ce qu’est le salaire, de ce qu’est la production de valeur et de ce qu’a été l’apport des conquêtes de 1945 et du Conseil National de la Résistance (CNR) ainsi que sur les éléments concrets de « socialisme » que par la lutte et le combat de classe, que les travailleurs ont réussi à arracher au sein du système capitaliste.

La retraite, la Sécu, les statuts de la fonction publique, les entreprises nationalisées : voilà autant d’éléments qui démontrent – certes de manière très partielle et évidemment imparfaite donc – qu’un autre système que le destructeur, injuste et funeste système capitaliste est possible. C’est d’ailleurs aussi pour cela que la classe capitaliste n’a de cesse que de faire disparaitre ces conquêtes qui sont autant de tête de ponts pour la classe des travailleurs pour changer totalement le système. Défendre ces conquêtes totalement et de manière conséquente, c’est faire apparaître la nécessité, pour l’immense majorité pour l’humanité, du Socialisme…

Défendre nos conquêtes sociales, la sécurité sociale, la fonction publique, c’est en premier lieu constater un fait : la construction de l’UE du capital est depuis l’origine intrinsèquement menée et réalisée par la classe capitaliste pour détruire les conquis des travailleurs et rétablir le pouvoir absolu et sans contestation possible des capitalistes. L’UE, l’Euro sont des armes de destruction massive des conquêtes sociales et de la souveraineté populaire, et en France d’abord de celles du Conseil National de la Résistance. Mais ces conquêtes sont un point d’appui formidable : car démontrant depuis maintenant plusieurs décennies qu’il est possible de disposer de monopoles publics, de disposer d’une sécurité sociale, d’une retraite etc. les travailleurs de France savent que c’est une réalité et ont déjà montré qu’ils sont prêts à se mobiliser en masse pour les défendre. Il est donc possible de construire un front majoritaire pour un nouveau CNR, pour la paix, le progrès social et la démocratie. Un Front antifasciste populaire et patriotique défendant la souveraineté de la Nation – la souveraineté des travailleurs – pour défendre et étendre les conquêtes du CNR, ce qui implique la sortie de l’UE et de l’euro du Capital, la sortie de l’OTAN et la sortie du Capitalisme. C’est bien cette démarche stratégique que propose le PRCF et que détaille dans une interview vidéo le philosophe et syndicaliste Georges Gastaud, secrétaire national du PRCF.

Tag(s) : #EUROPE : en sortir - s'en sortir, #lutt

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :