Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

... mais la Grèce risque d’y rester en y restant !

Point de salut hors de l’Union Européenne (UE) et de l’euro bêlent en boucle et en chœur les médiacrates. Point de salut sans sauver les banques sans conditions et en faisant payer au travailleurs la crise du Capitalisme, point de salut sans liberté totale des capitaux clame la commission européenne et les patrons… Et l’UE, le MEDEF, le Parti Maastrichien Unique (PS, UMP-Ripoublicains, EELV, UDI et Cie) de nous serrer la ceinture à nous les travailleurs. De forcer tous les peuples d’europe à l’euro austérité, à payer pour les banques et d’accélérer les libéralisations privatisations.

 

Ah bon?  vraiment ? c’est vrai qu’en restant dans l’UE et l’euro, il n’y a pas d’alternative, pas d’alternative de gauche.

Mais comme dirait le sinistre apathie, « mais que font nos voisins ? ». Et bien comparons la situation de deux pays, l’un resté dans l’UE et l’euro – la Grèce, l’autre qui a fait le choix de refuser de rentrer dans ce carcan totalitaire et de suivre les décisions de son peuple.

Le gouvernement islandais – à la grande colère des spéculateurs européens – a refusé de renflouer ses banques, refusant de s’endetter pour les sauver de la faillite. Et mis en place des mesures de contrôles des capitaux.

La Troika (UE FMI Banque centrale européenne) a contraint la Grèce à une blitzkrieg d’austérité.

Résultat, l’Islande – disposant de sa souveraineté monétaire – a retrouvé la croissance et se prépare à remonter ses taux d’intérêt alors que son économie accélère. Mais conservera une taxe de 39% sur les fonds qui quitteraient le pays. Une disposition impossible à prendre pour combattre les spéculateurs en restant dans la zone euro

Alors que la Grèce s’enfonce dans la récession. Alors que le peuple grec est totalement rackettée par les marchés financiers les mains liées dans le dos par l’Union Européenne et l’euro !

 

Evolution comparée du taux de croissance du PIB de la Grèce et de l’Islande

 

Vue sur la page facebook communiste pour la sortie de l’UE

 

Mais il paraît selon certain – tel Pierre Laurent dirigeant du Parti de la Gauche Européenne (pcf) – qu’il ne faut pas sortir de « l’euro qui nous protège« . Il est vrai que l’UE subventionne le PGE…

Pendant ce temps, chaque travailleurs peut constater comment le gouvernement grec légitime, élu par les travailleurs pour mettre fin à l’austérité et conduire une politique au service des classes populaire, en est réduit  en moins de six mois à essayer dans des négociations terribles d’avoir le droit de supprimer des virgules des mémorandums austéritaires rédigés par la troika. Mais l’UE exige que la Grèce baisse les pensions de retraites et augmente la TVA, prenant un plaisir sadique à humilier le gouvernement syriza pour mieux faire les poches des travailleurs grecs… c’est cela l’UE, c’est cela l’euro et l’europe sociale !

 

Pour s’en sortir, il faut en sortir. Tous ensemble brisons les chaînes de l’Union Européenne. Rejoignez le PRCF dans la lutte !

 

JBC pour www.initiative-communiste.fr – @PRCF

L’Islande tourne le dos à la crise en tournant le dos à l’UE et à l’Euro ...
Tag(s) : #INTERNATIONAL

Partager cet article

Repost 0