Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CABESTANY (66) : MONUMENT Á LA RÉSISTANCE ET A LA DÉPORTATION, allée André TOURNÉ, oeuvre du sculpteur MOREELS

CABESTANY (66) : MONUMENT Á LA RÉSISTANCE ET A LA DÉPORTATION, allée André TOURNÉ, oeuvre du sculpteur MOREELS

MISE AU POINT

Le maire PCF, Jean VILA, et les élus de CABESTANY ont décidé de "ne pas autoriser" (ou plutôt ont décidé d’interdire) le PRCF 66 à déposer une gerbe au monument de la Résistance et de la Déportation, allée André TOURNÉ, le samedi 9 mai à 11h, « en hommage à l’Armée Rouge, aux partisans soviétiques et à leurs 26 millions de morts, tombés pour délivrer l'Europe de la barbarie nazie ».

Le prétexte est que l’annonce de l'hommage est parue dimanche 3 mai dans le journal l'INDÉPENDANT, avant que la demande officielle au maire de CABESTANY, envoyée jeudi 30 avril, ne lui parvienne le mardi 5 mai.

C’est un fâcheux concours de circonstances : habituellement, les communiqués paraissent peu avant l’évènement et celui-ci a été publié de suite ; de surcroît, la Poste -qui n’est plus un service public- ne remplit plus ses missions correctement. Il faut rappeler que le centre de Tri de Perpignan a été fermé et que le courrier part d’abord à MONTPELLIER pour y être trié, avant de revenir dans les Pyrénées Orientales. Si je reconnais que c'est une erreur de coordination de notre part, je veux souligner qu’il ne s’agit pas d’un problème de forme non respectée, mais bien d’une décision politique contre ceux que le maire PCF de CABESTANY a désignés comme un « groupuscule ».

L’affirmation de Jean VILA selon laquelle « la mairie n’a jamais fait l’objet d’une demande officielle » parue dans l’INDÉPENDANT est tout simplement un mensonge, puisque c’est le Directeur de Cabinet du maire de CABESTANY, M. BRACQ, qui nous a avertis mardi 5 mai après-midi, après avoir reçu notre demande officielle, que le maire et les élus avaient décidé de "ne pas nous autoriser" à déposer une gerbe au monument à la Résistance et à la Déportation de CABESTANY.

 

SURPRENANT ...

Le 7 mai, une jeune journaliste de FRANCE BLEU ROUSSILLON appelle pour obtenir une entrevue au sujet de l'interdiction du maire PCF de CABESTANY. Elle doit interviewer le maire et aimerait avoir quelques précisions du PRCF 66, notamment pourquoi une demande officiellle n'a pas été envoyée.

Je lui explique ce qui s'est passé. Est-ce politique, dit-elle ? ... je réponds à ses questons. La journaliste m'annoce que le sujet sera diffusé à la radio le 8 mai, dans la matinale (entre 6 et 9h). 

Il n'a pas été diffusé, ni le 8 mai, ni le 9 mai, ni ....

Je me suis informée : on n'a pas pu le passer, il y avait trop de sujets d'actualité ....

Cabestany, 9 mai 2015 : interdiction de la cérémonie ... Mise au point
Tag(s) : #PRCF, #LUTTE DES CLASSES ET RENAISSANCE COMMUNISTE

Partager cet article

Repost 0