Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un nouveau naufrage en Méditerranée avec des centaines de morts venant d'Afrique, notamment de Libye, fuyant la misère et le chaos semé par nos gouvernements néo-coloniaux ! A qui la faute ?

Il y en a un que l'on ne peut oublier, car il est de tous les mauvais coups perpétrés contre les peuples : Bernard-Henri LÉVY, pour ne pas le nommer, criminel et va-t-en-guerre patenté, qui soutient les états impérialistes USA, ISRAËL, UNION EUROPÉENNE, etc..., sans oublier la FRANCE ni le régime néo-fasciste d'UKRAINE !

Nous re-publions, à ce propos  ce billet rouge de FLORÉAL: ENVOYONS-LUI DONC LA FACTURE !  

Non content d’être aux philosophes ce que Stéphane Courtois est aux historiens et ce que Robert Ménard est au « reportage sans frontières » – c’est-à-dire une contrefaçon bêtifiante et dangereuse – M. Bernard-Henri Lévy, dit BHL, est le spécialiste autoproclamé du « droit d’ingérence » impérialiste à prétexte humanitaire. D’ingérence des pays riches du Nord dans les affaires des pays pauvres ou mal-pensants du Sud et de l’Est, cette précision vaut d’être apportée !

Dans les années 80, cet avantageux personnage prêchait – et au nom de la gôôôche s’il vous plait ! – la croisade nucléaire contre l’Empire du mal, c’est-à-dire contre le camp socialiste en général et contre l’URSS en particulier. Par la suite, il n’a pas manqué une occasion d’applaudir – au nom des droits de l’homme évidemment ! – aux EXACTIONS D’ISRAËL CONTRE LES PALESTINIENS, de prêcher la guerre totale en YOUGOSLAVIE et d’appeler à l’ingérence française et à la guerre civile en SYRIE. Dernièrement, on l’a vu à Kiev sommer les Occidentaux de renverser le président élu, d’installer aux manettes le dangereux POROCHENKO (ami des antisémites et autres nazis de choc de PRAVY SEKTOR) et d’attiser la croisade militaire de l’OTAN contre la RUSSIE, première puissance militaire d’Europe.

Mais le plus grand exploit « historique » de celui qui se prend pour un nouveau Sartre et qui n’est en fait qu’un médiocre aboyeur de l’Empire atlantique, c’est d’avoir obtenu de Sarkozy qu’il attaque la Libye et que, violant le mandat de l’ONU qui interdisait aux puissances étrangères de renverser l’autorité libyenne légitime, il crée les conditions permettant d’abattre un chef d’Etat étranger en exercice et de laisser lyncher les membres de sa famille…

A l’époque, nombre de progressistes expliquaient que cette ingérence néocoloniale sèmerait le chaos en Libye,BHL Devoir de mémoire LIBYE qu’elle y renforcerait l’islamisme fanatique, qu’elle déstabiliserait l’Afrique occidentale et qu’elle mettrait la population française aux premières loges du terrorisme religieux. Toutes ces prévisions ont été largement confirmées. Le Mali est en guerre civile et l’intervention néocoloniale de la France s’enlise en coûtant des milliards au contribuable déjà perclus d’euro-austérité. Le PNB de la Libye, naguère l’un des pays les plus riches d’Afrique, est tombé à… zéro. Les factions fanatiques rivales règlent leur compte à tous les carrefours de Tripoli et de Benghazi. Comme en Irak ou en Syrie, des milliers de braves gens cherchent à fuir pour sauver leur famille et quantité d’entre eux se noient en traversant la Méditerranée avec des moyens de fortune : car la généreuse UE est certes capable de déstabiliser un Etat voisin mais sûrement pas d’accueillir les habitants de cet Etat qui tentent de sauver leur famille en gagnant la terre du généreux « bienfaiteur »…

Enfin, les mêmes causes enfantant les mêmes effets, les purulents foyers fanatiques ou néo-nazis enfantés par les ingérences occidentales (Afghanistan, Irak, Libye, Mali, Ukraine, etc.) projettent leurs tentacules venimeuses sur l’Europe en général et sur la France en particulier : alors que la position raisonnable de CHIRAC-VILLEPIN, lors de l’invasion de l’Irak, avait relativement protégé notre pays du terrorisme aveugle, la France est désormais la cible « privilégiée » des fanatiques monstrueux que l’Occident « B-H-Lien » a fait sortir de leur boîte de Pandore. Pourtant, le monde médiatique étant ce qu’il est, c’est-à-dire très majoritairement incapable du moindre esprit critique et autocritique, le « philosophe » BHL n’en continue pas moins d’être invité sur tous les plateaux BCBG de la fausse gauche et de la vraie droite. Avec une bonne pub, on vend n’importe quoi, y compris une politique grossièrement anticommuniste, russophobe, néocoloniale, contraire à l’intérêt national réel de la France, une politique qui sue le mépris de classe pour les peuples du Sud et de l’Est ; sans parler de la classe laborieuse de France, dont les souffrances sociales n’intéressent EN RIEN ce richard « de gôôôche » débordant de bonne conscience.

Alors une suggestion : que les pays du Sud et de l’Est déstabilisés par cet irresponsable, que les peuples du Nord contraints, comme le nôtre, de gaspiller des milliards d’euros et de risquer des dizaines de jeunes vies pour assumer les fantasmes de toute-puissance de ce moderne Savonarole, LUI ENVOIENT ENFIN LA FACTURE ! Mais si riche soit-il, BHL pourra-t-il jamais payer le deuil, les larmes et la folie que ce faux ami de la sagesse n’a cessé de semer depuis que, à la fin des années 70, la marque « nouveaux philosophes » a été lancée sur le marché des idées par les puissants ennemis du marxisme et des idéaux républicains ?

 

 Le criminel et va-t-en guerre BHL, sur la place Maïdan à Kiev, le 2 mars 2014 

Tag(s) : #BILLET ROUGE - L'ACTU À CHAUD

Partager cet article

Repost 0