Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A quelques mois des Européennes, le PCF a fait plancher 200 délégués pour enfoncer les portes ouvertes et dessiner une perspective illusoire, absurde, incohérente et dangereuse.

Il s'agit, nous dit le PCF-PGE, de "favoriser les convergences autour d'exigences essentielles" : la propriété sociale des grands moyens de production ? L'actualisation du programme du Conseil National de la Résistance ? La rupture avec le capitalisme ? La sortie de l'OTAN ? Que nenni ! Des généralités dignes d'une Miss France fatiguée : contre l'austérité, pour le développement social et écologique, la toute puissance de la finance et le changement des missions de la BCE au service de l'emploi et des services publics. Pour lire le mot socialisme il vous faudra attendre... les Calendes grecques.

"Foutage de gueule" comme disent les jeunes ? Pire: trahison de la raison. Et de l'évidence.

Quelques questions en vrac : avec qui ces "convergences" : Merkel ou Dragghi ? Les gouvernements Orban en Hongrie ou le nouveau gouvernement norvégien droite/extrême-droite ? Ou encore Cameron ou Samaras ?

L'UE a-t-elle, oui ou non, des "fondements de classe" ? Oui dit le PCF-PGE, mais on peut les "contester". Comment ? Le capitalisme a des "fondements de classe", peut on les contester sans détruire le capitalisme ? Si la réponse est oui, on est pour la collaboration de classe. Si la réponse est non, on est communiste. Pour l'UE idem : nous ne cessons de rappeler qu'on ne transforme pas la nature de classe de l'UE, on ne transforme pas un crocodile en agneau. Le simple bon sens et des décennies de la PRATIQUE politique, économique et sociale de l'UE démontrent amplement la nature de classe de la chose.

L'UE est à l'initiative de toutes les régressions sociales, de la démolition des services publics, oui ou non ? L'UE est à l’initiative des reculs de l'âge de la retraite, de l'austérité pour les peuples, oui ou non ?

Comment le PCF-PGE et avec qui va-t-il accomplir le rêve des alchimistes : transformer le plomb en or ? Les alchimistes avaient l'excuse de l'ignorance des lois de la nature. Pas le PCF-PGE.

Sortir de l'euro et de l'UE, de l'OTAN par la porte de gauche pour enclencher une dynamique de sortie du capitalisme, voilà la perspective sérieuse des vrais communistes.

Mais le PCF-PGE répond : "les marchés, la puissance du capitalisme en sortent gagnants....exacerberait la guerre monétaire et la mise en concurrence des peuples". Ah, tiens, et nous qui pensions que c'est justement l'euro et l'UE qui font cela !

L'UE contrôle notre budget au mépris de la souveraineté nationale et populaire, oui ou non ? L'UE démolit notre industrie jetant sur le pavé des millions de travailleurs par sa politique monétaire et "la puissance du capitalisme" dont elle est l'arme fatale, oui ou non ?

Mais, la raison européiste a des raisons que la raison ignore...

Proposons au PCF-PGE ou, du moins, à ceux de ses militants -ils sont nombreux- qui conservent du simple bon sens, d'utiliser une vieille méthode, issue certes de la matrice marxiste et léniniste, mais nul n'est parfait, celle de "l'analyse concrète de la situation concrète" et ils verront alors que le "projet pour refonder l'Europe" s'écroulera comme un château de cartes, s'évaporera comme une illusion à laquelle plus personne, hormis Laurent, Wurtz et Le Hyaric, ne croit plus.

Et que nul n'ose nous dire que notre position est celle de l'extrême-droite, car c'est un mensonge et une ignominie. Le FN est un parti, comme l'histoire nous l'enseigne à condition de s'y référer, qui dit ce que les masses veulent entendre, qui use de la démagogie sans vergogne mais qui, une fois au pouvoir, n'a qu'un but, servir le capital, et qui abandonnera toute velléité anti-UE, dès que le pouvoir lui semblera à portée de main.

 

Carte adhérent PCF-PGE

Carte adhérent PCF-PGE

Partager cet article

Repost 0